Comment diminuer la taille d’une cicatrice ? La réponse est la suivante: Nourrir, hydrater et masser sont les mots d’ordre. La peau se régénère de façon spectaculaire. Nos cellules forment des tissus recouvrant toutes les surfaces et recoins de notre organisme. Une alimentation variée et un apport hydrique sont primordiales pour nourrir ces cellules. Si les apports sont inférieurs aux besoins de votre corps, les conséquences sont rapidement visibles : peau sèche, grasse, irritée voir réactive…

Ainsi, une hygiène douce associée à la consommation d’aliments de qualité permettent de rétablir ces inconforts.

Suite à une opération ou une blessure, les plaies apparaissent. Durant les premiers jours, il est impératif de les désinfecter avant tout et de les nettoyer si besoin à l’eau douce et au savon neutre. L’application d’une crème réparatrice est déconseillée, mieux vaut attendre que la plaie se referme proprement.
Cependant, un apport supplémentaire en eau est requit ainsi que la prise de protéines animales et végétales afin de favoriser la reconstruction des cellules.

Lorsque la plaie est complètement refermée, l’utilisation du fameux couteau suisse cité dans le titre intervient. Non, pas de boucherie, inutile d’ouvrir la plaie:)
Mon couteau suisse est fabriqué à partir d’huile, de cire et de beurre végétal additionnés de gelée royale (merci les abeilles). Cette crème s’applique sur toutes les blessures, irritations, problèmes de peaux dans le but de nourrir et consolider les tissus de la peau. Petite astuce supplémentaire, il s’utilise comme baume pour les lèvres (la recette est finalement assez proche).
Pour la réaliser, suit la recette du chef:

  • Cire abeille                                                                                                    1/2 cuillère à café
  • Beurre de Karité                                                                                            1 cuillère à soupe
  • Huile végétale de rose musquée ou de nigelle ou de calophylle                  2 cuillères à soupe
  • Propolis                                                                                                              5 gouttes
  • Vitamine E                                                                                                         3 gouttes

Il suffit de placer dans un bol au bain marie la cire l’huile et le beurre. Une fois la préparation fondu, hors du feu, mettre le propolis et la vitamine E. Conditionner dans un pot propre. Voila  c’est fait !

Concernant l’alimentation il est intéressant de consommer des aliments riches en vitamine A, C et K pour favoriser une bonne cicatrisation et de s’assurer d’avoir des apports en protéines et lipides suffisants.. Je vois déjà les yeux levés disant « mouais, c’est dégueux ton truc ». Il suffit simplement d’ouvrir son esprit et de s’offrir la possibilité de consommer des aliments que vous aviez probablement oublié.Car comme je dis toujours, une alimentation variée ET équilibrée est indispensable pour avoir la pêche (ou la banane) physique et morale !

Aliments riches en vitamine A: les légumes type poivron, melon, carotte et patate douce, les fruits orangés comme l’abricot (en plus c’est la saison).

Aliments riches en vitamine C: les fruits frais (vraiment frais) comme le kiwi la fraise et les agrumes ainsi que la tomate et les légumes verts type brocoli, cresson et chou frisé.

Aliments riches en vitamine K: Les légumes verts type épinard, laitue, cresson ainsi que le basilic et le persil.

Aliments sources de lipides (bonne qualité): Les huiles végétales pour assaisonner les plats avec l’huile d’olive, l’huile de noisette ou encore l’huile d’avocat.

Aliments sources de protéines animales: oeufs biologiques, poissons gras (saumon, truite), viande maigres.

Aliments sources de protéines végétales: les lentilles, pois chiches, fèves (miam) et pour ceux qui aime, le tofu.
Information supplémentaire pour les personnes TRES ouvertes —> les algues et insectes sont d’excellentes sources de protéines:)

Bonne préparation:)

Germaine